• Cette après-midi, je suis allée voir le radiologue qui est censée me faire mon infiltration. Il me demande ce qui motive la demande du médecin je lui explique ( Discapathie caractérisée en L4-L5, et discarthrose évoluée en L5-S1 associée avec des phénomènes de dégénérescence et prostusion disco ostéophytique : en gros j'ai un affaissement des vertèbres du à de l'arthrose, des becs de perroquet et une légère hernie).  Il me dit que l'infiltration calme surtout les sciatiques et que dans mon cas ce n'est pas la hernie qui pose problème mais bel et bien l'arthrose qui fait que mes vertebres s'effritent et que l'espace entre elles  s'amenuisent. 

    " Je veux bien vous faire l'infiltration mais celà ne changera rien au problème me dit il, même pas sure que celà vous soulage.

    - Que puis je faire alors ? Lui demandais-je

    _Rien ! On ne guerit pas de l'arthrose, il n'y a pas de traitement, on calme juste la douleur qu'elle engendre. Le pire c'est que vous avez que 33 ans et que celà va pas s'arranger au contraire. Excuser moi d'etre aussi brutal mais il vaut mieux entendre la vérité que de se bercer d'illusions, on ne remplace pas une vertèbre !!!! Le chirurgien ne pourra vous opérer que si   la hernie s'aggrave et que la sciatique s'aggrave mais il n'operera que ça. Pour votre dos, malheureusement on ne peut rien faire.

    Finalement il me donne quand même le rendez vous pour l'infiltration mais bon je ne sais même pas si je vais la faire. En sortant, j'en ai pleurer dans la voiture. Aucune solution, celà ne  va pas s'arranger, ses mots reviennent en écho. Alors c'est quoi mon avenir ???? Comment et dans quel état je vais finir et comment je vais pouvoir retravailler par la suite !! Je suis choquée, déçue.

    Heureusement que mon mari et les enfants sont là !  Ce soir j 'ai quand même pris rendez vous avec un autre radiologue histoire d'avoir un autre avis pour savoir si mon cas est vraiment desesperée et si l'infiltration vaut le coup ou pas. En tout cas ce qui est sure c'est que si je dois la faire je n'irai pas voir celui de l'hopital, il était tellement réticent à me donner rendez vous et lorsque je lui ai posé quelques questions sur l'infiltration il m 'a dit si vous êtes peureuse on ne fait qu une injection d'un seule coté et l'autre on la fait la semaine suivante. Je n'ai pas peur mais c'est la première fois normal que je me renseigne !!!!

    La semaine prochaine je commence le kiné à oye plage je pense que je lui poserai des questions à elle aussi et celà me fera du bien un peu d'exercices sous surveillance. Même si je sais que mon dos est en mauvais état, il y a certaines façon d'annoncer les choses, sur le coup j'ai presque regretter d'avoir refusé l'hospitalisation du Dr Christini.

    La suite au prochain numéro


    4 commentaires
  • Aujourd'hui je me suis rendue à l'institut calot à Berck. J'y étais déjà allé mais comme auxilière ambulancière y conduire des patients. Donc je connaissais bien la route et les modalités à suivre, le système des lettres attribuées au consultation et à suivre le long des couloirs pour trouver le bon service. Car c'est un vrai labyrinthe là bas mais ce système est super.

    J'ai rencontré le Dr Cristini. Après examen, il me dit que tant que je n'ai pas de perte de sensibité au nivea des jambes et que ma discarthrose n'est pas encore assez invalidante pour envisager une quelconque chirurgie. Par contre il voulait m'hospitaliser dans le service de traitement de la douleur. J'aurais bien accepter mais c'est 15 jours et avec mes enfants ce n'est pas possible pour l'instant. On rediscutera de cette possibilté lors de notre prochain rendez vous dans 2 mois. Je sors quand même avec une infiltration a faire et du kiné pour un mois. Lors de ma prochaine consultation, je devrais faire un nouveau scanner peu de temps avant pour voir l'evolution. J'ai rendez vous cette après midi avec le médecin qui va me faire l'infiltration. Bien que j'ai une ordonnance, il veut voir les patient avant de leur faire l'infiltration. Ce qui m arrange car je dois bien avouer que celà me stress un peu et je me pose beaucoup de questions : celà est il douloureux ? Y a t il un risque d'allergie ? Peut on être malade ( vertiges, nausées .... ). Donc maintenant on attend la suite.


    1 commentaire
  •  Voici le cadeau que mon mari m'a offert pour mon noël, il sait que j'adore les figures de chérubins, anges et petit bébé . du coup je suis ravie !


    2 commentaires
  • le 1er oeuf En début d'après midi, le vent souffle tellement qu'il a fait envoler le toit du poulailler et fait tomber la pergola. J'y vais donc pour réparer les dégats : bâche agraphée, briques.... pour le toit et démontage de la pergola (enfin ce qu'il en reste) On verra ce qu'on peut faire quand le temps sera meilleur. Heureusement aucune poulette n'a été  blessée et c'est bien là le principal.  je regarde àl'interieur si je dois remettre un peu de copaux et en regardant bien, que vois-je : un petit oeuf ! Quelle surprise , notre premier oeuf. C'est avec fierté que je l 'ai montré à mon mari et que je vais l'annoncer ce soir aux enfants. Je sais qu'ils vont etre ravis. Moi qui pensait que je devrait attendre le printemps pour voir mon premier oeuf  et non le voilà !!! C'est un petit rien mais qui met de bonne humeur !


    2 commentaires
  • prunefloresnoopcookiespotpimponninja


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique